IRISH CROCHET : mon encours gilet de cérémonie ROSES ROUGES

Pour celles qui ne connaissent pas, je vous présente mon encours en CROCHET IRLANDAIS.

Voici le dos terminé, il ne reste plus qu'à rentrer les fils.

Voici le dos terminé, il ne reste plus qu'à rentrer les fils.

Le dos encours de réalisation

Le dos encours de réalisation

La technique consiste à crocheter des motifs floraux, végétaux, aussi des accessoires tout en relief (motifs rouge bordeaux).

Une fois ces motifs réalisés, on les place sur un patron en papier aux dimensions du vêtement ou de l'accessoire de mode à faire, on les épingle solidement (j'ai mis une serviette éponge en dessous du patron papier pour consolider le plantage des épingles.

Puis, on rattache ces motifs en résilles. J'ai choisi le motif résille alvéole, mais on peut également les faire en résilles à picots (ce sont toujours des résilles vides).

Ici, un demi devant avec seulement les motifs rouge bordeaux

Ici, un demi devant avec seulement les motifs rouge bordeaux

Je suis en train de faire les motifs du deuxième demi devant

Je suis en train de faire les motifs du deuxième demi devant

J'ai voulu faire un vêtement avec un placement des motifs un peu asymétrique, bien que le papillon soit au centre du dos.

Je pense faire très peu de motifs pour les manches, avec beaucoup de résilles. Il faut également que je m'arrange avec le coton que j'ai commandé !!! J'en ai commandé deux fois et j'aurais plus de noir que de bordeaux dégradé.

J'espère que ce billet aura pu en éclairer quelques unes.

Je vous souhaite un agréable weekend.

 

Ligne fleur  

16 réflexions sur “IRISH CROCHET : mon encours gilet de cérémonie ROSES ROUGES”

  1. Bonjour,
    Je trouve ça magnifique, mais je ne savais pas comment c’était réalisé. Merci beaucoup, ton article est très intéressant.
    Bonne semaine
    Bisous
    martine

    1. Merci Martine,
      Je compte faire des vidéos de certains motifs et du remplissage, malgré que ce n’est pas tout à fait pareil que ce que je vois sur les sites russes.
      Bises

Laisser un commentaire